BEMING ingénierie

Recherche

Restructuration Bâtiment A3 Inprest

Maître d’Ouvrage : INRAE 

Partenaires :  Labs Consulting Partner Hygien-air

SECTEUR
RECHERCHE

CATÉGORIE
RESTRUCTURATION

LIEU
NOUZILLY (37)

Installation unique en Europe, la plateforme Inprest est dévolue à la recherche sur les maladies encéphalopathies spongiformes transmissibles, prions et maladies émergentes aux normes de confinement de niveaux 3 MOT.

Protocoles expérimentaux sur les bovins et ovins, réalisations de chirurgie et imagerie, réalisation d’analyses hématologiques sont menées au seins de l’unité.

Souhaitant faire évoluer l’infrastructure technique pour mise en conformité avec la réglementation MOT (Microorganisme et Toxine) de niveau 3 et le décret du 9 février 2013 relatif aux règles de bonnes pratiques tendant à garantir la sécurité et la sureté biologiques, INRAE lance la refonte complète des installations de traitement d’air garantes du confinement dynamique de l’ensemble.

Les aspects maintenance et sécurité des opérateurs tenant compte notamment de la décontamination des filtres aux soufflages et à l’extraction, du niveau d’étanchéité des installations de classe D. Les transformations apportées sur les installations permettent une maitrise de l’encrassement prématurée des filtres en zones confinées par les poils et poussières animales.

L’installation en quelques mots est constituée de 16 systèmes de traitement d’air A3 avec un minimum de 12 Vol/h selon les règles MOT en tout air neuf avec récupération d’énergie par échangeur à plaque après filtrations absolus H14. Pour des raisons d’habitudes d’exploitations, le choix n’a pas été de mettre en œuvre des caissons diffuseur filtres H14 en limite de confinement mais plutôt des caissons H14-F7 sur parcours permettant ainsi une facilité de décontamination et une accessibilité directement en local technique.

Le choix n’a pas non plus été de mettre en œuvre des caissons Bag-In Bag-Out protégeant l’opérateur et l’environnement mais plutôt un système permettant une décontamination en place des filtres. Le protocole a été très éprouvé et a fait l’objet de nombreux tests. Ce choix a bien entendu entrainé l’obligation d’une étanchéité renforcée de type classe D soudée entre la zone confinée et le filtre.

Le bâtiment est secouru et muni d’onduleurs. De très nombreux tests en mode dégradé compris coupure de courant, bries de fenêtre ont été réalisés afin de garantir le confinement dynamique voir statique des unités.

Une GTC en ligne avec enregistrement de marque Kieback&Peter reprend l’ensemble des informations de défauts, valeurs, gradients de pression, ouverture/fermeture de porte ou sas fait également partie du panel de sécurité de fonctionnement des installations.

En fin de livraison, les qualifications QO – QP ont également été réalisés compris rédaction des protocoles d’essais et tests unités par unités.

Caractéristiques

Dévolution : Mission MOP  

 

Budget : 1,1 M  € 

Surface : 2 000 m²

Avancement : Livré 

Phase 1 2016  – Phase 2 :2023

EXPERTISES

MOE Globale
MOE Tout Corps d’Etat
MOE Lots techniques
MOE Structure
Economie de la construction
MOE Exécution & OPC

Partager